Étudier au Cuej

Le Cuej en quelques mots


Premier site français de formation au journalisme installé dans l'université (en 1958) et reconnu par la convention collective des journalistes (en 1968), le Centre universitaire d'enseignement du journalisme (Cuej) se caractérise aujourd'hui par:

  • Un taux très élevé d'insertion professionnelle des diplômés,
  • Des formations de spécialités rares,
  • Une pédagogie originale et novatrice,
  • Une vocation internationale confirmée.

Une composante de l'Université de Strasbourg

Depuis le 1er janvier 2009, le Cuej est une composante de l'Université de Strasbourg, exemple unique à ce jour de fusion entre trois établissements, devenue la plus importante université de France en nombre d'étudiants et de personnels.

S'appuyant sur tous les domaines du savoir, l'Université de Strasbourg entend mener une politique innovante en termes de formation initiale et continue, de recherche, d'insertion professionnelle de ses étudiants tout en jouant un rôle majeur au sein de la cité et sur la scène internationale. Elle inscrit son action au cœur de nombreux partenariats tels les réseaux EUCOR : Groupement européen de coopération territoriale (GECT) et la LERU (Ligue des universités européennes de recherche).


Cette insertion dans une grande université pluridisciplinaire permet d'offrir aux étudiants les connaissances et les outils leur permettant de remplir pleinement le rôle social et culturel qui doit être celui des journalistes aujourd'hui : rendre compte de l'actualité, et proposer des analyses et des éclairages sur celle-ci comme sur la plupart des grandes questions du monde contemporain.

Un diplôme reconnu

Le master professionnel délivré par le Cuej bénéficie de l'agrément de la Commission nationale paritaire de l'emploi des journalistes (CNPEJ), qui regroupe les organisations syndicales de journalistes et les représentants des éditeurs.

Présents dans de nombreusesentreprises de presse et tous les métiers du journalisme (rédacteurs, reporters, JRI, webmasters, chefs d'édition, chroniqueurs spécialisés, rédacteurs en chef), les anciens étudiants du Cuej travaillent en presse écrite (quotidiens et magazines, nationaux et régionaux), radio (stations de Radio France, stations périphériques, radios locales privées), télévision (France télévisions, chaînes nationales privées, chaînes tout info, télévisions locales, sociétés de production) et agences de presse spécialisées ou généralistes, en France comme à l'étranger.

L'adaptation de la formation aux formes multimédias, amorcée dès le milieu des années 1990, a permis à nombre de diplômés du Cuej d'intégrer les services web des médias traditionnels, ou les rédactions des « pure players ».

Plus de 90% des diplômés des dernières promotions du Cuej occupent un emploi dans le journalisme.