Métier journaliste

Un "bon" journaliste

« Le "bon" journaliste, le journaliste de confiance sera toujours celui qui voit "les choses qui sont derrière les choses" pour reprendre cette merveilleuse réplique de Quai des brumes, le film de Marcel Carné. Il voit des choses qui n'étaient pas visibles de prime abord et qui, complétant une information par une autre, donnent à l'événement un sens différent. Beaucoup de journalistes ne vont jamais au-delà du premier plan ; ils ne connaissent pas la profondeur de champ. Ceux-là se contentent de faire de la communication, exercice qui n'a rien à voir avec l'information. La « com » a certes existé de tout temps. Théophraste Renaudot, notre ancêtre à tous, faisait déjà dans la communication pour le compte du Premier ministre d'alors, à savoir le cardinal de Richelieu.

Ce qui est nouveau, c'est qu'aujourd'hui tout le monde communique sur tout. Tous les acteurs de la vie sociale communiquent sur les événements, faisant de cette communication en elle-même une information sur le positionnement de tel ou tel.
Voilà pourquoi on n'a jamais eu autant besoin de journalistes au sens plein du terme, capables de remettre les choses à leur vraie place. »


 Serge July, dans Faut-il croire les journalistes ? éditions Mordicus, 2009.

La convention collective nationale de travail des journalistes

La convention collective nationale de travail des journalistes s'applique à la totalité des journalistes titulaires d'une carte de presse en France. Elle est un pièce essentielle du statut de journaliste professionnel au même titre que la loi Brachard et la loi Cressard ou la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP).

Quelques instances de la presse

La presse est une branche professionnelle très organisée. De nombreuses institutions la composent. Ci-dessous, une liste non exhaustive des organismes de la presse.

Les organisations patronales

La Fédération nationale de la presse française (FNPF) regroupe plusieurs syndicats ou fédérations comme la Fédération nationale de la presse d'informations spécialisées (FNPS), le Syndicat de la presse parisienne (SPP ou SPQN), le Syndicat professionnel de la presse magazine et d'opinions (SPPMO), la Fédération française des agences de presse (FFAP), les Syndicats de presse quotidienne régionale (SPQR), départementale (SPQD) et la Fédération de la presse périodique régionale (FPPR).
La Fédération nationale des agences de presse, photos et informations (FNAPPI) et le Syndicat de la presse magazine et d'informations (SPMI) sont deux autres organismes patronales présents à la Commission.

Les syndicats de journalistes

En plus du Syndicat national des journalistes (SNJ), on compte cinq confédérations syndicales :
- le SNJ-CGT
- l'Union syndicale des journalistes CFDT (USJ-CFDT)
- le syndicat des journalistes CGC (SJ-CGC)
- le syndicat général des journalistes FO (SGJ-FO)
- le syndicat des journalistes CFTC (SJ-CFTC)