Ils ont publié

Steak machine

Steak MachineGeoffrey Le Guilcher  (promotion 2011)

Un CV imaginaire, une fausse identité, et un crâne rasé. Steak Machine est le récit d'une infiltration totale de quarante jours dans un abattoir industriel en Bretagne. Geoffrey Le Guilcher a partagé le quotidien des ouvriers : les giclées de sang dans les yeux, les doigts qui se bloquent et les défonces nocturnes. Un univers où, selon un collègue de l'abattoir, "si tu te drogues pas, tu tiens pas". L'usine ciblée par le journaliste abat deux millions d'animaux par an. Une cadence monstrueuse qui mène inéluctablement au traitement indigne des hommes et des animaux. Après trois ans passés aux Inrockuptibles, Geoffrey Le Guilcher, 30 ans, est devenu journaliste indépendant. Il collabore avec Mediapart, Le Canard enchaîné, Streetpress et Les Jours. En janvier 2016, il a publié une biographie-enquête non autorisée : Luc Besson, l'homme qui voulait être aimé (Flammarion). 

Goutte D'or, 200 pages, 12€
Paru en février 2017

Femmes de djihadistes

Femmes de djihadistes Matthieu Suc (promotion 2001)

Elles s’appellent Izzana, Diane ou Soumya et ont partagé l’intimité des terroristes. Longtemps oubliées des médias et des policiers, cataloguées comme des victimes coupées du monde par un morceau de tissu, elles offrent aujourd’hui un moyen unique pour pénétrer et comprendre la sphère djihadiste.
Converties, issues de l’immigration ou de l’aristocratie française la mieux née, elles ont en commun d’avoir vu, cachées sous leurs niqabs, les hommes se former, se radicaliser, s’armer. 
En collectant écoutes, procès-verbaux et témoignages inédits, Matthieu Suc reconstitue cette part d’ombre du terrorisme islamique. Sont-elles complices ? Ou, au contraire, ignorent-elles tout des projets de leurs maris ?
Une enquête fascinante. Et, à travers le récit des odyssées de Kahina, Sylvie et Hayat, l’envers du décor des attentats qui ont frappé la France.
Aujourd’hui journaliste à Mediapart, Matthieu Suc enquête sur le terrorisme et les questions de renseignement. En 2015, il avait couvert les attentats de Charlie Hebdo pour le compte du MondeFemmes de djihadistes est son quatrième livre.

Fayard, 384 pages, 19€50

Madeleine project

Madeleine projectClara Beaudoux (promotion 2007)

Madeleine a vécu 20 ans dans un appartement parisien, refait à neuf après sa mort. Clara Beaudoux, jeune journaliste, s'installe dans les lieux un an plus tard. Et alors? Alors, deux bonnes nouvelles. La première est l'intrusion de Clara dans la cave de Madeleine, avec des cartons pleins des souvenirs de sa vie. La deuxième, c'est le talent de Clara Beaudoux qui de ces documents, photos, objets, décide d'extraire une tweet-story haletante et émouvante, faite de morceaux de vie du passé qui, transformés en tweets, racontent la guerre, l'amour, l'école et beaucoup de choses du XXème siècle. De #Madeleineproject saison 1, puis saison 2, la journaliste vient de faire un livre qui est aussi, surtout, une très belle aventure journalistique. Et pour la saison 3, c'est ici: https://storify.com/clarabdx/madeleineproject-saison-3

Sous-sol, 288 pages, 18€
Paru en mai 2016

Aux Frontieres de l'oubli

Aux frontières de l'oubliBaptiste Cogitore (promotion 2013)

Quelle mémoire collective garde-t-on de faits traumatisants ? Que peut-on s’autoriser à oublier sans trahir son propre passé, et quelle vérité l’histoire garde-t-elle de celui-ci ? Srebrenica, Sarajevo, Lviv, Cracovie, Buzludzha : à l’est de l’Europe, dans des lieux où la table du passé n’est pas encore tout à fait rase, la mémoire des hommes diffère parfois de celle des pierres. Plus que les très officiels mémoriaux de béton, ce sont souvent les ruines abandonnées qui font office de mémento.

Durant cinq mois, Baptiste Cogitore a emprunté des routes à l’est de l’Europe avec Claire Audhuy. Des frontières de l’oubli, il a rapporté ce livre et un film documentaire : Mémoires d’Européens.

Mediapop, 240 pages, 17€.
Paru en avril 2016

Luc Besson, l'homme qui voulait être aimé

La biographie non autoriséeLuc Besson, l'homme qui voulait être aimé

Geoffrey Le Guilcher (promotion 2011) 

Geoffrey Le Guilcher, journaliste indépendant après trois ans passés aux Inrocks, livre le résultat de deux années d'enquête sur le producteur-réalisateur Luc Besson, première biographie de l'un des hommes le plus puissant du cinéma français et européen (52 millions d'entrées en salle et 3 milliards d'euros de recettes cumulées).

L'auteur a décortiqué l'histoire d'un homme invisible, influent et intouchable, qui impose le secret sur sa vie et ses projets.

Flammarion, 319 pages, 19,90€
Paru en janvier 2016

Génération Jedi

Génération JediMatthieu Mondoloni-Gorisse (promotion 2003) et Baptiste Schweitzer (promotion 2001)

Génération Jedi, Les héritiers de la force. Avant la sortie de l'épisode VII de Star Wars, le 18 décembre 2015, une enquête cross média sur la façon dont Star Wars a, selon les auteurs, changé le monde et en un peu moins de 40 ans légué à nos sociétés "la seule grande mythologie du XXème siècle". Avec une chronique hebdomadaire sur France Info tous les samedis jusqu'au 19 décembre 2015, un site dédié (jedi.franceinfo.fr) et un livre paru le 6 novembre 2015 (Génération Jedi - Sur les traces de George Lucascoédition France Info / Fantask).

Dans la peau d'un migrant

Dans la peau d'un migrantDe Peshawar à Calais, enquête sur le “cinquième monde”.

Arthur Frayer-Laleix (promotion 2008)

A l'issue de deux ans d'enquête au Pakistan, en Turquie, et en France, l'auteur raconte l'univers de l'immigration clandestine de l'intérieur. Lui-même passager clandestin dans les réseaux, les trafics et les débrouilles qui font le quotidien des migrants, il explore ce "cinquième monde" de l'intérieur.

Arthur Frayer avait auparavant travaillé en immersion dans l'univers des prisons dont il avait ramené un précédent ouvrage, "Dans la peau d'un maton" (Fayard, 2015). 

Fayard,  278 p., 18 €
Paru en octobre 2015.

Les Gardiens des lieux

Les gardiens des lieuxBaptiste Cogitore (promotion 2013)

Les Gardiens des lieux part à la rencontre des hommes et des femmes qui vivent ou travaillent dans d’anciennes synagogues réaffectées. Conscients ou non du rôle de veilleur sur les traces d’un passé révolu, ces étonnants gardiens accueillent Baptiste Cogitore et Pascal Koenig, le temps d’une visite de leurs lieux qui jalonnent l’Alsace. Sur la centaine de synagogues que compte la région, beaucoup ont été transformées en maison, en hangar, en caserne ou encore en cinéma.

Rodéo d'âme, 175 pages, 25€.
Paru en avril 2015

Marion Gräfin Dönhoff

Marion Gräfin DönhoffAnne Laszlo (promotion 1980)

Marion Gräfin Dönhoff (1909-2002) est en Allemagne à la fois une grande dame du journalisme politique et une figure historique. Elle-même disait qu’elle avait eu deux vies. La première était celle d’une fille de grands propriétaires terriens de Prusse Orientale, d’étudiante à Francfort et Bâle, de gestionnaire du domaine familial proche des résistants allemands aux nazis. La deuxième vie, c’était celle de la grande journaliste politique de l’hebdomadaire des intellectuels « Die Zeit ». Elle a par ses reportages et ses éditoriaux influencé la politique allemande de la deuxième moitié du 20e siècle. Parmi ses thèmes de prédilection, outre la Résistance allemande au nazisme : l'exode de Prusse Orientale pendant le terrible hiver 1945, l'Ostpolitik et la réconciliation germano-polonaise, l'Afrique du Sud, la critique du capitalisme sauvage .... Entre ces deux vies : une chevauchée épique dans le froid et la neige, à travers l’Europe à feu et à sang.

Paru en juin 2014

Rêvez... je ferai le reste

Rêvez je ferai le resteVéronique Cohu (promotion 1981) 

Adèle Leduc tient une pâtisserie à Illiers-Combray. Elle pratique le tarot divinatoire, fait des rêves prémonitoires et suit une psychanalyse aléatoire. Devenue insomniaque, elle désire retrouver son aptitude à rêver et décide de tout quitter. Commence alors un road movie qui va l'emmener dans des lieux chargés d'histoire où il lui faudra vivre des aventures hors du commun.

Véronique Cohu est journaliste. Elle vit en Alsace. Son court récit policier. Traces, a reçu le Prix spécial du jury de la nouvelle. Rêvez... je ferai le reste est son premier roman.

Grasset, 180 pages, 16€
Paru en avril 2014.

Bienvenue à Hénin-Beaumont

Bienvenue à Henin-BeaumontHaydée Sabéran (promotion 1992)

Hénin-Beaumont, au cœur du Pas-de-Calais, est devenu un symbole de la désindustrialisation, tant ce territoire a été affecté par la crise du secteur minier et par des délocalisations (Metaleurop en 2003, Samsonite en 2006). Symbole aussi de la faillite d'un Parti socialiste qui, jadis triomphant dans la région, est aujourd'hui embourbé dans les affaires judiciaires. Symbole enfin de la progression électorale du Front national, au point que sa présidente, Marine Le Pen, tente depuis plusieurs années de faire de cette commune de 27 000 habitants son «fief».

Deux ans après le médiatique face-à-face entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen aux législatives de 2012, le dirigeant local du parti d'extrême droite, Steeve Briois, brigue la mairie en mettant en avant des slogans qui brouillent les lignes idéologiques traditionnelles. Après avoir fait de la ville le laboratoire de sa reconversion « sociale », le FN en fera-t-il la vitrine de sa gestion municipale ?

En se faufilant dans les usines, les cafés et les rayons des grandes surfaces, en nous accompagnant dans les familles, les salles de bal et les coulisses du conseil municipal, Haydée Sabéran donne la parole aux habitants de la ville, trop rarement écoutés. Et raconte avec subtilité une histoire plus singulière qu'on ne pourrait l'imaginer.

La Découverte, 180 pages
Paru en février 2014.

Renault nid d'espions

Renault nid d'espionsMatthieu Suc (promotion 2001)

« Ta carrière, tout est arrêté, tout est fini. À l instant même tu quittes ce bureau, tu quittes Renault, Michel ! », annonce le DRH. « Il est question de corruption et de comptes offshore, ça va être très lourd ! », assène le directeur juridique. 
Nous sommes le 3 janvier 2011. Trois cadres auraient trahi. Ils sont virés. L affaire Renault démarre. Enquêtes sur la vie privée, filoches, manipulations, fausses factures, fouilles de comptes en banque. Au coeur du dispositif : la Source, l informateur mystère qui détiendrait la preuve de l espionnage industriel.
Dix ans. Il aura fallu dix ans à Renault pour devenir le théâtre des complots et des coups fourrés. On transporte un adolescent de nuit dans un coffre de voiture pour qu il pirate les ordinateurs des employés, on enquête sur la vie sexuelle des syndicalistes. On fait croire à des ingénieurs qu ils sont pourchassés par de sanguinaires Tchétchènes, on interroge un soustraitant dans un faux commissariat. Quatorze salariés sont licenciés sur la base d accusations farfelues. Sept suicidés sont recensés dans les effectifs du Technocentre. 
Fruit de trois ans d enquête, Renault, nid d espions propose à travers de nombreux témoignages et documents inédits, une plongée hallucinante dans une entreprise mythique où les barbouzes manipulent les polytechniciens. Une histoire glaçante. Pourquoi ? Parce que tout est vrai.

Editions du Moment, 427 pages
Paru en novembre 2013

L'Esprit de Tibhirine

L'Esprit de TibhirineNicolas Ballet (promotion 1997), Jean-Pierre Schumacher

Ce livre est né d’une rencontre : celle du frère Jean-Pierre Schumacher et de Nicolas Ballet. Pendant un mois et demi, le journaliste est allé recueillir la parole du moine trappiste au monastère Notre-Dame de l’Atlas, à Midelt (Maroc), où il vit depuis douze ans.

Au fil de longs entretiens, le dernier survivant de Tibhirine a accepté de se confier sur le drame qui a emporté sept de ses frères au printemps 1996. Il apporte des informations inédites sur la nuit de l'enlèvement et détaille les nombreuses épreuves traversées par l’abbaye au cours des décennies précédentes : c’est le premier témoignage direct sur les difficiles années de relance de Tibhirine au lendemain de l'indépendance algérienne, dans un pays à la fois socialiste et musulman. À travers l’itinéraire spirituel de cet homme de foi se dessine le portrait du XXe siècle, entre guerres, décolonisation et ouverture au monde.

Aujourd’hui, frère Jean-Pierre et les siens poursuivent, fidèles à l’esprit de Tibhirine, le dialogue avec les musulmans dans leur prieuré marocain de Midelt, « laboratoire d’espoirs pour nos sociétés » crispées par la question de l’islam.

Frère Jean-Pierre, 88 ans, est moine trappiste et prêtre au prieuré de Notre-Dame de l’Atlas, à Midelt. La nuit du 26 au 27 mars 1996, il a échappé par miracle à l'enlèvement de sept de ses frères au monastère de Tibhirine.

Paru en septembre 2012.

Antonio Ferrara : Le roi de la belle

Antonio FerraraMatthieu Suc (promotion 2001)

Le 12 mars 2003, Antonio Ferrara signe la plus extraordinaire des évasions. Un commando vient l'extraire de prison au bazooka et à la kalachnikov. Le petit délinquant de cité s'est mué en truand médiatique. Un nouveau Mesrine. 
Depuis la parution de la première édition de ce livre, de nouveaux documents, des témoignages inédits, sont venus enrichir la saga du gangster. Antonio Ferrara, le roi de la belle apporte des révélations sur les meurtres de " Francis le Belge ", la fin du gang corse de la " Brise de mer " et sur ceux qui ont voulu abattre son ancien conseil, Karim Achoui, l'avocat du milieu.

Le Cherche Midi, 420 pages
Paru en mars 2012 

Ceux qui passent

Ceux qui passentHaydée Sabéran (promotion 1992)

On entend parler d'eux quand ils coulent dans une barque au large de Lampedusa ou quand on les retrouve, gelés, dans le train d'atterrissage d'un avion à Roissy. Un peuple de clandestins, un phénomène mondial qui effraie l'Europe. Pourtant, pour une poignée de gens du nord de la France, ces migrants qui, toutes les nuits, cherchent à grimper dans un camion vers l'Angleterre, ont un visage, une histoire, un prénom. Ici, dans les forêts, les chemins creux des villages, parfois sur les plages, on croise des hommes, quelquefois des femmes, qui ont vu leur voisin de traversée mourir de soif dans le désert, qui brûlent leurs empreintes digitales sur des clous chauffés à blanc, ne dorment plus jamais dans des draps ; des enfants qui ont parcouru la moitié du monde pour arriver là et qui pleurent en cachette. Vu de loin, ce sont des ombres ; de près, ce sont des héros. On croise aussi, dans ce coin de France modeste, des supporters de foot qui emmènent les migrants au stade voir un match, des grands-mères qui rechargent des portables, des paysans qui laissent traîner des bouteilles de lait dans leur grange pour les voyageurs de passage...

Haydée Sabéran nous raconte ces existences, celles des migrants et des habitants, qui se mêlent et souvent se réchauffent l'une l'autre. Des histoires où circulent la méfiance et la tendresse, le désir et le désarroi. Elle livre un récit poignant qui donne à réfléchir sur la vie, la leur et la nôtre, sur ses ressorts, insoupçonnés parfois, sur ce qui nous motive et nous porte.

Paru en mars 2012

Mélenchon le plébéien

Mélenchon le plébéienLilian Alemagna (promotion 2009) et Stéphane Alliès

Lilian Alemagna (promotion 2009), journaliste au service politique de Libération et Stéphane Alliès (Mediapart) publient une bibliographie de Jean-Luc Mélenchon, 60 ans, candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012. Au terme de deux ans d'enquête sur les traces du natif de Tanger élevé en Franche-Comté, les deux journalistes racontent comment ce fort caractère de la scène publique, tombé dans la politique à 16 ans avec mai 68, a été trotskiste à l'OCI, socialiste au PS, sénateur de l'Essonne pendant 20 ans, ministre sous Lionel Jospin, contempteur du Traité constitutionnel européen en 2005 avant de se faire élire député européen en 2009 (circonscription sud-Ouest).

Robert Laffont,
Paru en janvier 2012.

La face cachée de Franck Ribéry

Franck RibéryMatthieu Suc (promotion 2001)

En 2006, la France tombe sous le charme d'un footballeur brillant, généreux, un peu fou-fou. Une image à l'opposé des sportifs hautains et aseptisés. La France croit avoir trouvé le successeur de Zidane. En 2010, avec l'affaire Zahia et celle du bus de Knysna, elle découvre un autre visage du champion. Les révélations sur ses mauvaises fréquentations, ses coups fourrés, la vérité sur ses relations avec Gourcuff, les coulisses de son retour chez les Bleus, les témoignages exclusifs de personnes impliquées dans ses affaires de moeurs dévoilent la face cachée de Franck Ribéry, alias « Lascar Face ».

Editions du moment, 210 pages
Paru en septembre 2011 

RER mon amour

RER mon amour Anne Louise Sautreuil (promotion 2008)

Que se passe-t-il vraiment dans le RER francilien ? Pour répondre à cette question, Anne-Louise Sautreuil n'a pas hésité à passer toute l'année 2010 dans ces trains qui sillonnent l'Île-de-France de long en large, pour aller voir derrière le miroir et derrière les clichés. Bien sûr, elle a rencontré la violence des bandes, le ras le bol des jours de grève, l'angoisse des gares solitaires. Elle a mis des prénoms sur les visages de ces SDF qui traînent leurs lourds bagages de station en station, ou de ces femmes qui font la manche en portant des nouveau-nés. Mais elle a aussi découvert un monde étonnant de vie, de chaleur humaine et souvent de drôlerie. Elle a passé une journée avec Suzanne, médiatrice congolaise de 58 ans qui fait régner l'ordre en « utilisant ses mots de maman ». Elle a bu des verres avec les « fêtards », qui ont transformé leur wagon en bistrot, ri avec « la Fleur », le vendeur à la sauvette, écouté avec ravissement la musique de Huang le Chinois, Kaliu le Roumain et Laurent le Béninois... Et puis elle s'est rendu compte que, dans ce décor un peu glauque, naissaient et se développaient de belles histoires d'amour, comme ces « amants » dont la carte du tendre se décline de station en station, ou ce jeune homosexuel qui s'autorise à vivre ses amours dans la capitale avant de rentrer dans sa banlieue. Anne-Louise Sautreuil a enfin voulu percer la bulle des anonymes, ceux qui dorment, lisent, se maquillent, changent de vêtements, photographient, révisent leurs examens, écrivent des poèmes dans le RER. À la lecture de cette série de portraits tendres et truculents, on sent qu'on ne prendra plus jamais le RER de la même manière...

Anne-Louise Sautreuil, 27 ans, est journaliste. Diplomée de l'école d'enseignement du journalisme de Strasbourg, elle a suivi des études de lettres modernes et de sciences politiques. Elle a notamment collaboré au Monde.fr, à TF1 News et à Europe 1.fr.

Paru en septembre 2011.

Dans la peau d'un maton

Dans la peau d'un maton

Arthur Frayer (promotion 2008)

Que savons nous vraiment de la prison ? Uniquement ce que veulent bien nous en dire des détenus ou des membres de l'administration pénitentiaire. Arthur Frayer a voulu aller plus loin. Décidé à voir par lui-même ce qui se passe dans ce monde clos, ce jeune journaliste a mené l'enquête de l'intérieur : il a passé le concours de gardien de prison et est devenu, l'espace de quelques mois, un « maton ».Comme Florence Aubenas dans Le Quai de Ouistreham, il s'est « infiltré » pour rendre compte d'un monde toujours méconnu. En stage à Fleury-Mérogis, puis en poste à Orléans, il raconte ses mois passés en détention. Il s'attendait à être confronté à la violence, à l'injustice, mais pas, comme l'avait pourtant prévenu un de ses instructeurs, à « se prendre de la misère plein la gueule ». On découvre avec lui, en partageant son inquiétude, son étonnement et souvent sa colère, la réalité des maisons d'arrêt surpeuplées, les humiliations quotidiennes - pour les détenus comme pour les matons -, le désespoir et la folie, la roublardise de tous, le poids de l'enfermement. Au fil des jours, toutes les certitudes du journaliste vacillent : comment rester juste, comment œuvrer à la réinsertion quand on doit exercer un métier épuisant dans des conditions si difficiles ? Finalement, quand Arthur Frayer décide de jeter le gant, on mesure combien il est difficile de ne pas vaciller soi-même dans un tel milieu. Cette expérience hors du commun donne aujourd'hui un récit bouleversant et d'une force rare.

Paru en mars 2011

Notre poison quotidien

Notre poison quotidienMarie-Monique Robin (promotion 1984)

Au cours des trente dernières années, le taux d'incidence du cancer a augmenté de 40 % (déduction faite du facteur de vieillissement de la population). Durant cette période, la progression des leucémies et des tumeurs cérébrales chez l'enfant a été d'environ 2 % par an. Et on constate une évolution similaire pour les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) et auto-immunes, ou pour les dysfonctionnements de la reproduction. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits « développés » ?

C'est à cette question que répond Marie-Monique Robin dans ce nouveau livre choc, fruit d'une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de chercheurs et de représentants des agences de réglementation, elle montre que la cause principale de l'épidémie est d'origine environnementale : elle est due aux dizaines de milliers de molécules chimiques qui ont envahi notre quotidien et notre alimentation depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Pour cela, l'auteure retrace le mode de production des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu'à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle décortique le système d'évaluation et d'homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l'aspartame ou du bisphénol A, et montre qu'il est totalement défaillant et inadapté. Surtout, elle raconte les pressions et les manipulations de l'industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques.

Monique Robin est une journaliste, réalisatrice et écrivaine française née en 1960. Elle a reçu le prix Albert Londres en 1995. Elle a également reçu le prix norvégien Rachel Carson en 2009.

Paru en mars 2011